Journées d’études 2011/2012

Journées d’études n°6

« Du savoir à l’usage, séquences et organisation de la production entre Arts & Techniques »

Dans le cadre du cycle Arts et techniques 2012-2015

Les 14 et 15 mars 2012 | Amphithéâtre de l’ENSA de Limoges

En partenariat avec le Centre François Viète, (Équipe habilitée EA 1161).
Épistémologie, Histoire des sciences et des techniques, Faculté des Sciences et des Techniques de l’Université de Nantes.

Communication :

  • Noël Barbe, Ethnologue. Chercheur au IIAC-Équipe Lahic, et conseiller pour l’ethnologie au Ministère de la culture et de la communication
  • Jérôme Fatet, Maître de conférence, épistémologie des sciences et des techniques, IUFM du Limousin
  • Sophie Fétro, Docteur en esthétique
  • Lyske Gaise, Artiste, post-graduate “Dirty Art Departement”, Sandberg Instituut – Amsterdam
  • Jean-Louis Kerouanton, Maître de conférence et chercheur en épistémologie des techniques, Centre François Viète, Université de Nantes
  • Louis-José Lestocart, Chercheur IRIS-CNRS & critique d’art et de cinéma. Membre du Réseau de l’Intelligence et de la Complexité / Esthétique dynamique
  • Alain Viguier, Historien et théoricien de l’art moderne et contemporain, professeur à l’ENSA- Limoges

Du savoir à l’usage, séquences et organisation de la production entre Arts et Techniques

Cycle Arts et Techniques 2012-2015

Cette première édition « Arts et techniques » des journées d’études ont lieu autour de plusieurs notions que l’on nommera “premières approches”. Elles visent à poser les bases d’une réflexion interrogeant les rôles ou les positions respectives et mouvantes qui pouvaient ou peuvent rapprocher scientifiques, artistes, chercheurs de différents champs. Du savoir – scientifique, technique, appliqué, artistique…- à l’usage – des sciences, des techniques, des arts…- ces deux journées proposeront tour à tour des perspectives concernant les savoirs, les savoirs faires et le faire savoir… Les « façons » dont l’apparition de nouvelles techniques bouleversent les champs de la création artistique, scientifique ou technique.

C’est une occasion ici de rappeler, assez fermement, que la questions des techniques ne se situe, surtout pas et pas seulement, du côté du patrimoine ou d’une démarche conservatoire mais bien plutôt du côté d’une ouverture, d’évolutions ou de révolutions dont l’artiste, l’écrivain, l’architecte et le designer se saisissent informant par là même le scientifique dans des allers-retours féconds où l’usage, la monstration, la conservation transforment les rapports possibles aux techniques…

Télécharger le programme détaillé de ces journées d’études n°6

Production / Direction

UE de Sciences Humaines :

  • Sylvie Epailly, historienne de l’art | histoire de l’art à l’ENSA – Limoges
  • Alain Viguier, artiste et théoricien de l’art | art contemporain et suivi des mémoires à l’ENSA – Limoges

UE de Sciences Humaines et coordination Recherche :

  • Geneviève Vergé Beaudou, littérature, théorie et histoire de la pensée, coordonnatrice Culture Générale et suivi des mémoires à l’ENSA – Limoges.
  • Catherine Geel, historienne, critique | histoire & théorie du design et suivi des mémoires | coordonnatrice Recherche à l’ENSA – Limoges.

 

 

Journées d’études n°5

PENDANT ET APRÈS FOUCAULT…

Les 17 et 18 janvier 2012 | Amphithéâtre de l’ENSA de Limoges

Michel Foucault est une des dernières figures en France de l’intellectuel engagé.

Engagé en pensée et en actes dans des luttes choisies qui lui permettent de développer ses sujets de recherches. Joignant dans une même démarche l’activité théorique et l’activité militante en une sorte de théorie et pratique politique.

Travaillant l’histoire et la catégories des historiens, la philosophie et les philosophes, Foucault du côté de la pensée structurale, propose une œuvre qui de Surveiller et punir au biopouvoir, du Pouvoir psychiatrique à L’histoire de la folie à l’âge classique engage toujours, en toute occasion tant Les mots… et les choses, que leur « ordre ».

Il y a dans les modes d’engagement et la profondeur des interventions publiques du titulaire de la chaire d’Histoire des systèmes de pensée du collège de France, une épaisseur dont les journées veulent rendre compte.

Il y a aussi, du coup, un… après Foucault, avec ceux qui, à sa suite veulent penser à leur tour l’importance de la “volonté de savoir” * en terme critique et bienveillants et l’étude de la réception de Foucault comme nécessaire à sa compréhension et son usage.

*Titre de la première année de cours au Collège de France – 1970-1971

Communication :

  • Jean-François BERT, Maître d’enseignement et de recherche, Histoire des théories et des méthodes en sciences des religions.
  • Richard MADJAREV, Critique et historien du cinéma. Conseiller en développement culturel.
  • Judith REVEL, Philosophe, italianiste et traductrice. Maître de conférences à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre du laboratoire PhiCo/ExeCo (EA 3562, Paris 1). Membre du Centre Michel-Foucault.

Projections :

Le mystère Alexina – film de René Féret, 1984, 90 mn | Avec Philippe Vuillemin, Valérie Stroh, Bernard Freyd, Marianne Basler

Portier de Nuit – film de Liliana Cavani, 1974, 118 mn | Avec Dirk Bogarde, Charlotte Rampling, Philippe Leroy, Gabriele Ferzetti

Télécharger le programme détaillé de ces Journées d’Études n°5

Production / Direction

UE de Sciences Humaines et Coordination Recherche :

  • Geneviève Vergé Beaudou, littérature, théorie et histoire de la pensée, coordonnatrice Culture Générale et suivi des mémoires à l’ENSA de Limoges.
  • Catherine Geel, historienne, critique | histoire & théorie du design et suivi des mémoires | coordonnatrice Recherche à l’ENSA de Limoges.

 

 

Journées d’études n°4

LE GRAND JEU À VENIR : les situationnistes ont-ils été absorbés dans la société du spectacle ? politique, territoires et dérive…

Les 3 et 4 novembre 2011 | Amphithéâtre de l’ENSA de Limoges

Histoire et contexte, textes théoriques, films et actions, il importe particulièrement de clarifier les contextes, la pensée, l’actualité des situationnistes en passe d’être avalés, digérés par ce qu’ils dénonçaient la société du spectacle.

Le caractère d’anticipation de la pensée de ceux que Nietzsche aurait sûrement nommé les «intempestifs» mérite ainsi étude posée et usage à propos. Sur les questions de l’analyse urbaine et des territoires, de la politique, de la culture, à travers les notions de dérive, de détournement, de décomposition, de société utilitariste, de réseau, de topographie, d’urbanisme unitaire, de secteur…la possibilité de situations construites.

Communication :

  • Yan Ciret, critique et essayiste, membre du comité de rédaction d’Art Press…commissaire d’expositions.
  • Boris Donné, enseignant à l’Université, auteur.
  • Richard Madjarev, critique et historien du cinéma. Conseiller en développement culturel.

Cette session de deux journées de l’unité d’enseignements de Sciences humaines de l’ENSA de Limoges convoquent des thèmes et des problématiques dont le lien à l’actualité nécessite une étude ou une fréquentation dans différents champs disciplinaires de la théorie.

Elles présentent à l’étudiant des connaissances qu’il doit acquérir et qui lui permettront de se confronter à la pensée ainsi qu’aux méthodes des chercheurs et des spécialistes de type universitaire (praticiens ou théoriciens).

Télécharger le programme détaillé de ces Journées d’Études n°4

Production / Direction

UE de Sciences Humaines et Coordination Recherche :

  • Geneviève Vergé Beaudou, littérature, théorie et histoire de la pensée, coordonnatrice Culture Générale et suivi des mémoires à l’ENSA de Limoges.
  • Catherine Geel, historienne, critique | histoire & théorie du design et suivi des mémoires | coordonnatrice Recherche à l’ENSA de Limoges.

 

Les journées d’études sont ouvertes au public
et font l’objet d’une édition annuelle dans la collection J.E.S.C 238719

signature_ensaENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00