Terre(s) et éco-responsabilité

Projet de recherche
2009-2011

École nationale supérieure d’art de Limoges

Coordinateur :  Jean-François Demeure

 

L’ENSA s’engage dans une refonte des contenus de ses enseignements qui définissent une identité spécifique de l’établissement. Aujourd’hui la pédagogie de l’école se fonde autour d’un projet ancré dans le champ de l’art, du design et de l’histoire locale qui vise à revisiter les questions liées au territoire et au matériau. L’ambition actuelle est de structurer les enseignements et le fonctionnement de l’école autour des principes liés à responsabilité. Ce projet, notamment, au travers de la notion d’objet – de l’art à l’usage – forme à l’initiative créatrice responsable, prépare les étudiants au monde professionnel, artistique et culturel et à un positionnement dans la communauté. L’école dispense un enseignement artistique articulé autour de deux options : art et design. Elle a pour objectif de former des étudiants capables de développer de nouvelles sensibilités esthétiques et éthiques, tout en révélant la personnalité créatrice de chacun.

La spécificité du projet de l’école est de contextualiser la notion de « terre » envisagée comme matériau et comme lieu d’expérimentation. Le contenu pédagogique traite de la plasticité, des questionnements artistiques et éthiques, de l’innovation technologique et s’inscrit dans un tissu artistique, industriel et de recherche qui collabore aux objectifs de l’école.
Un cycle de séminaires et de conférences ouvert aux partenaires universitaires de l’école et au public en général accompagne les cursus des étudiants tout au long de l’année. Les objectifs sont d’indiquer fortement l’avènement d’une ère nouvelle dans la manière d’aborder les questions de l’art et du design et d’engager une réflexion qui débouchera sur une charte ou un manifeste, fruits communs de cette nouvelle attitude.
Le document « Colloques Terre » refondateur constituera l’armature à laquelle l’ensemble de la pédagogie sera indexée. Préciser les contours de ce projet avec la conviction que celui-ci doit rester ouvert aux questions plutôt que de prétendre trouver des réponses définitives.
L’acte de faire est volontaire et intentionnel. La notion d’éco-responsabilité recadre l’ensemble des expériences plastiques, des problématiques esthétiques, des activités prospectives. Les énergies individuelles sont mobilisées à partir du vivre ensemble et de la prise en compte du bien commun. Redéfinition complète des normes, des valeurs en matière de travail, des valeurs d’usage, des valeurs d’échange, des valeurs d’économie, des valeurs plastiques et esthétiques mais aussi de vie sociale et de rapports de « partage du sensible » susceptibles d’engendrer de nouvelles manières d’habiter et coexister dans le monde. Les éco-artistes et éco-designers sont distincts des autres artistes et designers parce qu’ils maîtrisent en conscience les effets de leur travail sur l’environnement local et global de la planète et ils sont attentifs aux conséquences de leur actes et productions tant sur la diversité de la faune, de la flore que de l’humain. Les invités tant artistes, designers, architectes qu’issus des sciences humaines ou sciences dures contribueront par leurs  expertises dans les domaines de l’environnement et en particulier de « l’esthétique environnementale » à nourrir les expérimentations concrètes, la réflexion prospective et l’analyse des travaux en cours. L’objectif n’est pas d’apporter les « vraies réponses » seulement de poser les bonnes questions.

Trois grands axes orientent les activités spéculatives des séminaires pour changer de paradigme. Ils sont articulés avec la pédagogie dans son ensemble et notamment avec les pratiques plastiques et techniques :

Terre comme matériau

  • Terre, un matériau pour demain : art et design céramiques, le cru et le cuit, manières de table, construction, méthodes et moyens de productions.

Terre comme patrimoine

  • Terre et patrimoine, une éthique et une esthétique environnementales pour demain.

Terre comme territoire

  • Terre territoires, paysages et lieux pour demain, conditions de nouvelles habitabilité terre territoires : paysages et lieux.
    Et en partenariat avec le CRDP, l’UFM, l’IUP de la Faculté de Lettres de l’Université de Limoges.

 

Colloques Terre

¬ colloque terre I

Terre(s) et éco-responsabilité / Jean-François Demeure p. 12
Terre comme matériau p. 14
12 et 13 novembre 2009
Terre comme patrimoine p. 18
11 et 12 janvier 2010
Terre comme territoire p. 24
25 et 26 mars 2010
Colloque terre I : écho critique / Olivier Beaudet p. 48

¬ colloque terre II

Introduction / Jean-François Demeure p. 89
Colloque Terre II : écho-critique / Olivier Beaudet p. 90
L’idée du territoire d’après Gilles Deleuze, Tim Leura Tjapaltjarri
et Peter Hutchinson / Alain Viguier p. 144
Image fiction, vision paysagère p. 160
8 mars 2011
Techno-science versus bio-conservation ? p. 162
9 mars 2011
Savoir-faire, sciences et tradition, bricolage, remix, mashup p. 164
10 mars 2011

Télécharger la publication Colloques Terre(s)

signature_ensaENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00