Tout ce qui brille

en 2017-2018 : TOUT CE QUI BRILLE

L’expérience de la lumière à l’épreuve de la matière (ARC Porcelaine & Process – 2ème partie) 

→ à l’attention des étudiants en année 3 Art et Design

L’encadrement

  • Martin Bourdanove, artiste, volume, couleur
  • Delphine Vincent, docteur en histoire de l’art contemporain, conférencière au Musée national Adrien Dubouché
  • Nadège Mouyssinat, artiste, co-responsable de l’atelier porcelaine
  • Catherine Catinus, bibliothécaire
  • Patrick Audevard, artiste, responsable de l’atelier décor

Les intervenants (en cours pour l’année 2017-2018)

Les partenaires (en cours pour l’année 2017-2018)

Les lieux visités (en cours pour l’année 2017-2018)

  • L’église de Jabreilles-les-Bordes et les lithophanies de Philippe Favier (87)
  • L’atelier de Jean-François Demeure à Limoges (87)
  • L’exposition « C’est le bouquet » de la Fondation d’entreprise Bernardaud à Limoges
  • Le Fablab Easyceram du centre de transfert de technologies céramiques (CTTC) de Limoges
  • Le Musée national Adrien Dubouché à Limoges
  • Le Musée Soulages à Rodez (12)
  • L’entreprise Mathieu Lustrerie à Gargas (84)
  • L’Institut Lumière, Lyon (69)

Worshop

Avec le Fablab Easyceram du Centre de Transfert de Technologies Céramiques (CTTC), Limoges (87) (dates à préciser)

Tout ce qui brille

L’expérience de la lumière à l’épreuve de la matière

ARC Porcelaine & Process (deuxième partie)

Contenu 

La porcelaine est un matériau complexe et exigeant qui fait l’objet d’études et de développements importants dans les domaines des sciences, de l’ingénierie et des arts (laboratoires de recherche, centres de recherche, écoles d’ingénieurs, pôle de compétitivité…).

Inscrite dans le patrimoine culturel et industriel local, elle est, depuis la fin du XVIIIe siècle, l’expression de pratiques et savoirs extrêmement pointus qui se transmettent de génération en génération.

Par cet ARC, nous souhaitons nous inscrire dans une relation partagée entre l’art et les techniques en questionnant les différentes mises en œuvre du matériau et en positionnant le créateur (artiste ou designer) au centre de cette réflexion.

Après nous être intéressés aux process en usage dans les manufactures et à ce qui constitue la matière elle-même*, nous engagerons pour le cycle à venir, une réflexion sur la lumière, celle qui se voit et/ou se perçoit, en surface, dans et à travers la matière.

Phase 1 / 2017-2018

Avant toute chose, la lumière est la condition de possibilité du visible. Sans lumière, le visible n’est pas. Et quand le monde se présente à nous, c’est immanquablement par l’interaction de la lumière et de la matière. Non pas seulement que la lumière éclaire, mais c’est aussi de son altération que naissent les sensations de couleur et d’espace. Le visible s’actualise donc grâce à la lumière et les arts visuels, s’intéressant aux modes d’apparition du monde, en passent nécessairement par elle.
Charlotte Beaufort | De la lumière représentée à la lumière réelle

Calendrier

13, 14, 15, 16, 17 novembre / 5 jours / déplacements, rencontres et ateliers

Comprendre la lumière et acquérir les outils de la recherche

Intervenants :

  • Hélène Huret, directrice de la fondation Bernardaud
  • Pauline Male et Cécile Gautier du CRAFT
  • Jean-François Demeure, artiste

Visites :

  • L’église de Jabreilles les bordes (87) et les lithophanies réalisées par Philippe Favier.
  • L’atelier de Jean-François Demeure autour de ses sculptures de la série « gaz éclairant », Limoges (87)
  • La Manufacture Bernardaud, visite de l’exposition « C’est le bouquet ! »
  • Le Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre (CRAFT), Limoges (87)

 

15, 16, 17, 18, 19 janvier / 5 jours / déplacements, rencontres et ateliers

La recherche en atelier, acte 1 

Intervenants :

  • Charlotte Beaufort, artiste, docteur, maître de conférences en Arts plastiques et Arts et technologie, UFR Arts, Université de Picardie Jules Verne.
  • Gilles Méraud, designer-conseil, spécialiste de la mise en lumière dans les espaces publics et privés pour la société NTE, Limoges (87)
  • Simon Gal, Fab manager au Fablab Easyceram du centre de transfert de technologies céramiques (CTTC)

Workshop :

  • Avec le Fablab Easyceram du Centre de Transfert de Technologies Céramiques (CTTC), Limoges (87)

 

5, 6, 7, 8, 9 mars / 5 jours / déplacements, rencontres et ateliers

La recherche en atelier, acte 2 

Intervenants :

  • Marie Denis, artiste, pensionnaire de la Villa Médicis (1999)
  • Régis Mathieu, directeur de l’entreprise Mathieu Lustrerie, Gargas / Paris.

Visites :

  • Le Musée Soulages à Rodez (12)
  • L’entreprise Mathieu Lustrerie à Gargas (84)
  • Institut Lumière, Lyon (69)

16, 17, 18 mai / 3 jours / rencontres et présentation

Restitution de la recherche pratique et théorique

 

Objectif

Aborder sous l’angle de la lumière les différentes problématiques inhérentes à la réalisation d’un travail de recherche en art et en design dans le champ de la céramique et de la porcelaine en particulier.
Favoriser l’émergence du projet personnel en veillant au croisement de ses aspects théoriques et pratiques.

Susciter des échanges et de la transversalité entre étudiants de niveaux différents et intervenants extérieurs. Savoir rendre compte du travail réalisé en utilisant les différents moyens de communication mis à disposition (exposition, publication, conférence).

Bibliographie

  • La lumière dans l’art depuis 1950, sous la direction de Charlotte Beaufort, Figure de l’art n°17, éd. PUPPA (Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour).
  • Ambivalence de la lumière, sous la direction de Charlotte Beaufort et Marylène Lebrère, Espaces, frontières, métissages n°6, éd. PUPPA (Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour).
  • La lumière parle, lumières, reflets, miroirs : du Moyen Age à l’art vidéo, Frédéric Cousinié, Félicie de Maupeou, Clélia Nau, éd. 1 :1, 2016.
  • La lumière dans l’art contemporain, Céline Delvaux, Paris, éditions palette, 2015.
  • La lithophanie et Limoges, catalogue, Paris : RMN-Grand Palais, 1992.
  • DYNAMO, un siècle de lumière et de mouvement dans l’art 1913-2013, sous la direction de Serge Lemoine, RMN-Grand Palais, 2013.
  • Sons et lumières. Une histoire du son dans l’art du XXe siècle, Sophie Dupleix et Marcella Lista (dir.), 22 septembre 2004 – 3 janvier 2005, Paris, Centre Georges Pompidou, 2004.
  • « Leurs Lumières » à Saint-Riquier (somme), exposition réalisée en collaboration avec l’ENSAD-Lab et le Laboratoire Arts des images et art contemporain de l’Université Paris 8. Catalogue téléchargeable ici : http://www.ednm.fr/leurslumieres/

Liens référentiels

Persée : accéder à des milliers de publications scientifiques

Erudit : Lumières | Volume 31, numéro 3, hiver 2003

Modalités

Travail pratique et théorique, individuel et collectif.
Du 13 au 17 novembre, du 15 au 19 janvier, du 5 au 9 mars et du 16 au 18 mai 9h-13h et 14h-18h.

Évaluation

Implication et investissement dans les différentes phases de la recherche, capacité d’analyse et de communication, qualité des réalisations et des restitutions.

 

 

 

 

en 2016-2017 : PORCELAINE AND PROCESS

Sont concernés, les étudiants en année 3, 4 et 5.

Enseignants

¬ Anne Xiradakis, designer

¬ Guy Meynard, céramiste

¬ Emmanuel Martin Bourdanove, pratiques pluridisciplinaires, volume, couleur

Contenu

La porcelaine est un matériau noble, complexe et exigeant porteur de savoir-faire ancestraux où la main et l’intelligence de l’homme sont magnifiées, c’est aussi un sujet d’avenir qui fait l’objet d’études et de développements importants dans les domaines des sciences, de l’ingénierie et des arts (laboratoires de recherche, centres de recherche, écoles d’ingénieurs, pôles de compétitivité…).
Inscrite dans le patrimoine culturel et industriel local, elle est, depuis la fin du XVIII siècle, l’expression de pratiques et savoirs extrêmement pointus, a chaque fois réinventés qui se transmettent de génération en génération.
Par cet ARC, nous souhaitons nous inscrire dans une relation partagée qui a pour objectif d’interroger les relations entre l’art et la technique en questionnant les différentes mises en oeuvre du matériau face aux usages et aux enjeux de la production, en positionnant le créateur (artiste ou designer) au centre de cette réflexion. 3e phase : synthèse et restitution
À partir des éléments de synthèse produits dans les phases 1 et 2, engager une réflexion sur les processus de création pour la mise en œuvre d’un projet réalisé dans le cadre exigeant d’une  production industrielle. Puis, aborder les questions relatives aux modalités de restitution : exposition et publication.

Objectifs

  • Aborder les différentes problématiques inhérentes à la réalisation d’un travail de recherche en art et en design dans le champ de la céramique.
  • Favoriser l’émergence du projet personnel en veillant au croisement de ses aspects théoriques et pratiques.
  • Susciter des échanges et de la transversalité entre étudiants de niveaux différents (années 03 à 05).
  • Savoir rendre compte du travail réalisé en utilisant les différents moyens de communication mis à disposition (exposition, publication, conférence).

Évaluation

Implication et investissement dans les différentes phases de la recherche.
Capacité d’analyse et de communication.
Qualités des réalisations.

Bibliographie

 

L’ARC en 2015-2016

Enseignants

¬ Anne Xiradakis, designer

¬ Guy Meynard, céramiste

Contenu

La porcelaine est un matériau noble, complexe et exigeant porteur de savoir-faire ancestraux où la main et l’intelligence de l’homme sont magnifiées, c’est aussi un sujet d’avenir qui fait l’objet d’études et de développements importants dans les domaines des sciences, de l’ingénierie et des arts (laboratoires de recherche, centres de recherche, écoles d’ingénieurs, pôles de compétitivité…).

Inscrite dans le patrimoine culturel et industriel local, elle est, depuis la fin du XVIIIe siècle, l’expression de pratiques et savoirs extrêmement pointus, a chaque fois réinventés qui se transmettent de génération en génération.

Par cet ARC, nous souhaitons nous inscrire dans une relation partagée qui a pour objectif d’interroger les relations entre l’art et la technique en questionnant les différentes mises en œuvre du matériau face aux usages et aux enjeux de la production, en positionnant le créateur (artiste ou designer) au centre de cette réflexion.

Pour l’année 2015-2016, nous envisagerons d’explorer l’usine Imerys d’Aixe-Sur-Vienne considérant l’univers usine, l’outil de production et les matières premières comme sujet d’étude ouvert aux expérimentations les plus diverses pour inventer de nouvelles situations et créer de nouvelles formes.

Objectifs

  • Aborder les différentes problématiques inhérentes à la réalisation d’un travail de recherche en art et en design dans le champ de la céramique.
  • Favoriser l’émergence du projet personnel en veillant au croisement de ses aspects théoriques et pratiques.
  • Susciter des échanges et de la transversalité entre étudiants de niveaux différents (années 03 à 05) et étudiants, enseignants d’autres écoles d’enseignement supérieur.
  • Savoir rendre compte du travail réalisé en utilisant les différents moyens de communication mis à disposition (exposition, publication, conférence).

Bibliographie

Modalités

Semaine 45, 51, 8 et 18/du lundi au vendredi / 9h-13h et 14h-18h

Évaluation

  • Implication et investissement dans les différentes phases de la recherche.
  • Qualités des réalisations.
  • Capacité d’analyse et de communication.

 

 

L’ARC en 2014-2015

Unité d’enseignement : problématique et méthodologie de la recherche

Enseignants

¬ Anne Xiradakis, designer
¬ Martin Bourdanove, artiste
¬ Guy Meynard, céramiste
¬ Delphine Vincent, docteur en histoire de l’art contemporain, conférencière à la Cité de la céramique Sèvres-Limoges, professeur intervenant à l’ENSA.

Associés

¬ Lucie Bernard, historienne de l’art
¬ Philippe Barde, céramiste, professeur à l’école enseignement supérieure d’art appliqué de Vevey (Suisse).

Contenu

La porcelaine est un matériau noble, complexe et exigeant porteur de savoir-faire ancestraux où la main et l’intelligence de l’homme sont magnifiées, c’est aussi un sujet d’avenir qui fait l’objet d’études et de développements importants dans les domaines des sciences, de l’ingénierie et des arts (laboratoires de recherche, centres de recherche, écoles d’ingénieurs, pôles de compétitivité…).
Inscrite dans le patrimoine culturel et industriel local, elle est, depuis la fin du XVIIIe  siècle, l’expression de pratiques et savoirs extrêmement pointus, a chaque fois réinventés qui se transmettent de génération en génération.
Par cet ARC, nous souhaitons nous inscrire dans une relation partagée qui a pour objectif d’interroger les relations entre l’art et la technique en questionnant les différentes mises
en œuvre du matériau face aux usages et aux enjeux de la production, en positionnant le créateur (artiste ou designer) au centre de cette réflexion.
Pour l’année 2014-2015, nous envisagerons la manufacture comme terrain de recherche et considérerons l’outil de production comme sujet d’étude ouvert aux expérimentations les
plus diverses pour inventer de nouvelles situations et créer de nouvelles formes.

Objectifs

  • Aborder les différentes problématiques inhérentes à la réalisation d’un travail de recherche en art et en design dans le champ de la céramique.
  • Favoriser l’émergence du projet personnel en veillant au croisement de ses aspects théoriques et pratiques.
  • Susciter des échanges et de la transversalité entre étudiants de niveaux différents (années 03 à 05) et étudiants, enseignants d’autres écoles d’enseignement supérieur.
  •  Savoir rendre compte du travail réalisé en utilisant les différents moyens de communication mis à disposition (exposition, publication, conférence).

Références documentaires

Modalités

1er semestre

Semaine 51 / Atelier 1 : workshop, conférence, visites (Manufactures, et Cité de la céramique Sèvres et Limoges)
du lundi au vendredi / 9h-13h et 14h-18h

2e semestre

Semaine 7 / Atelier 2 : workshop, conférence
du lundi au vendredi / 9h-13h et 14h-18h
Semaine 20 /  Atelier 3 : workshop
du lundi au mercredi / 9h-13h et 14h-18h

Évaluation

Implication et investissement dans les différentes phases de la recherche.
Qualités des réalisations. Capacité d’analyse et de communication.

Étaient concernés

les années 3, 4 et 5 art et design / Master 2 CCIC

signature_ensaENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00