workshops

Des objets pour la Villa Kujoyama (Japon)

Workshop : New ways of making, new ways of sitting

L’Université de Kyoto Seika, Japon : Département product design
École Nationale Supérieure d’Art de Limoges (ENSA), France : Département design

La collaboration initiée par ce workshop est né d’un désir commun de construire des liens culturels et pédagogiques entre l’université Kyoto Seika et l’ENSA Limoges. L’atelier est l’occasion de développer et d’ouvrir nos champs d’expériences. Les différences d’approches pédagogiques s’associent au sein même du processus de création. Elles enrichissent la réflexion et la mise en œuvre du projet de chaque étudiant.

Du 20 février au 7 mars 2016

Un atelier réunissant huit étudiants de quatrième année design et deux enseignants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges et seize étudiants (tous niveaux confondus), trois enseignants et un assistant du département product design de l’Université de Kyoto Seika s’est tenu dans les locaux de l’Université.
Thème de l’atelier : « Fabriquer une chaise au moyen de deux planches de contreplaqué (91 cm X 182 cm X 1,5 cm) ».
Huit groupes de trois personnes (1 étudiant de Limoges et 2 étudiants de Seika) ont confectionné huit chaises.
Le workshop a duré cinq jours, depuis la conception jusqu’à la fabrication.
L’objectif fut d’explorer les possibilités de construction et d’assemblage offertes par le contreplaqué.

Étudiants ENSA :

• Xavier ARCHAMBEAUD • Auréline CALTAGIRONE • Pauline COULON • Émilie DAVID • Claire DE LAPORTALIÈRE • Lucie DUMAST • Dorian FELGINES • Chloé FLEURY

Équipe ENSA Limoges :

• Indiana Collet-Barquero, historienne du design, enseignante • Jeremy Edwards, designer, enseignant • Jeanne Gailhoustet, directrice ENSA Limoges • Sae Shimai-Cardonnel, coordination, traduction

Étudiants Kyoto SEIKA :

• Yukino MORIMURA • Mana OKADA • Yukiko OKUWAKI • Chinatsu ODA • Risako TSUKAMOTO • Shota HOSODA • Touma UNO • Miharu HAMADA • Moe ICHIMURA • Rika KAWABATA • Yumiko KANBE • Momoka SAWAKI • Mao TAKAGI • Megumi TAKAHASHI • Seika FUJITA • Yun-Hsin CHANG

Équipe Université Kyoto Seika :

• Katsumasa Ôsako, architecte d’intérieur • Masashi Yonemoto, designer • Awada Akemi, designer •  Taisuke Toda, assistant, ébéniste •  Morihiro Satow, directeur de faculté de design • Kumiko Nishijima, bureau pédagogique, section design

 

Workshop à la ressourcerie Maximum de Mailhac-sur-Benaize

La ressourcerie de Mailhac-sur-Benaize en Haute-Vienne transformée provisoirement en lieu de création.

Vingt étudiants de l’ENSA, l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges ont créé leurs propres installations dans ce lieu où les vieux objets abandonnés ont trouvé une nouvelle utilité.

Au programme de ce lundi 2 mai 2016, un cours peu ordinaire pour des étudiants en deuxième année à l’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges). Ils étaient une vingtaine à se rendre dans la ressourcerie Maximum de Mailhac-sur-Benaize en Haute-Vienne avec un objectif : créer des installations en plein-air, à partir des vieux objets.

Au premier regard, le visiteur ne voit qu’un vulgaire tas d’ordures, des déchets rebutants et sans utilité. Mais pour ces étudiants en art, ce lieu ressemble plutôt à une caverne d’Ali Baba.

Après la collecte, place à la création. Les étudiants transforment, détournent, inventent, s’expriment. Avec, parfois, des résultats surprenants. Mais à peine créées, les installations sont démontées : il ne restera de ce travail qu’une simple photo, unique témoignage du passage de ces jeunes artistes dans la ressourcerie.

Intervenants dans ce reportage à Mailhac-sur-Benaize (87) : Anyssia, Nour, Antoine et Clorinde Corranotto, enseignante « performance et installation » à l’ENSA Limoges.


L’ENSA à la ressourcerie de Mailhac-sur-Benaize

 

 

Workshop avec l’I.A.T. de Meknès

Du 18 au 22 avril 2016 se déroule un workshop d’initiation au tournage céramique et porcelaine, trainage et décor gravé traditionnels de Meknès. Au profit de 11 étudiants de l’ENSA Limoges, cet atelier est encadré par Karim Benchemsi, formateur spécialiste de la céramique Marocaine, Wafi El Hassani, formateur céramiste et Latifa El Hakaoui , formatrice et coordinatrice du workshop, tous 3 de l’Institut des Arts Traditionnels de Meknès.

Au programme

Prise de contact, présentations des étudiants et de l’équipe pédagogique, présentation du workshop

Trois ateliers sont organisés : tournage, façonnage des ouvrages en plaques et conception-création de motifs design.

Initiation au tournage de la porcelaine

Exposé
Phases de conception d’un ouvrage
(préparation du poste de travail, pétrissage, malaxage et homogénéité de la motte d’argile, pose de la motte d’argile due la girelle, centrage, creusage, ébauchage – réalisation de la silhouette – et finition)

Tournage (contrôle des parois de la forme)

Démonstration
Le formateur (accompagnés par ses collègues) fera une démonstration de tournage tout en suivant et expliquant toutes les phases précitées.
les étudiants seront assistés par les trois formateurs sur les différents ateliers de travail.

Travail des plaques

Démonstration
Façonnage de plaques de terre (grès ou terre rouge de préférence chamotte) ;
Des modèles seront conçus par des travaux d’inspiration, d’esquisses et de conception.

Travail de conception

Concevoir des motifs design, contemporains, artistiques ou artisanaux à appliquer sur les ouvrages tournés ;
Les décors appliqués soit par gravure, ajourage ou pinceaux.

Les étudiants participants

• BOURQUE Lucia • BRANCHEREAU Mellie • DELAUNAY Béatrice • GUILLAT Marion • JOBRON Mathilde • LE MARREC Léa • LIU Shuling • SLIMANI Nour • TAN Boxuan • VAINQUEUR Laura • VIGNAULT Louise

 

 

Charivari 2016

Du 14 au 18 mars 2016, une semaine pour 11 workshops auxquels tous les étudiants ont participés.

Workshops avec les artistes, designers

« Fin comme un morceau de papier »

workshop_fabienne_yvert

Fabienne Yvert suppose la porcelaine comme support d’écriture :

Travailler entre écriture et porcelaine, sur cette idée de fin comme un morceau de papier, de notation, de petits mots rajoutés (et puis qu’est-ce qu’on peut et a envie d’écrire pour/avec/sur ce matériau)

 

 

« Surfusion et déliquescence »

workshop_marc_arlette_simon

Arlette et Marc Simon expérimentent les limites de fusion des céramiques pour s’interroger sur le processus sculptural du traitement des volumes.

Les minéraux pouvant être amenés à des températures de surfusion prennent un aspect déliquescent. Ces phénomènes souvent dus à des accidents pendant une cuisson peuvent être l’objet d’une recherche (voir les travaux de Anne Wenzel).
Une terre peut être pousser au delà de ses limites de gauchissement, voir fondre et devenir un émail. Les émaux peuvent être surcuits et être qualifiés de « coulurants ». Les effets produits sont spectaculaires et le plasticien accepte et joue avec les aléas qu’il provoque.
Ce type de démarche permet il de rester dans un processus sculptural du traitement du volume ou nous amène-t-il vers une expression plus littéraire de la forme ?
Chacun pouvant orienter ses recherches dans une ou l’autre de ces directions, ces phénomènes céramiques qualifiés d’accidents ou de défauts dans nos manuels, deviennent un terrain de recherche très excitant.

A cette occasion Arlette & Marc Simon ont donné une conférence pour nous présenter leur travail :

 

 

« Installation Chocolat »

Anne Xiradakis revisite la bouchée chocolatée et son installation dans l’espace.

Créer une bouchée chocolatée à installer dans la galerie.
Vous devrez concevoir cette bouchée en 40 exemplaires et prévoir son mode d’installation dans l’espace.

 

 

 

« Éditer une famille de signes »

workshop_benoit_bodhuin

Benoît Bodhuin détourne la typographie par d’autres codes graphiques.

Une semaine consacrée à la typographie sur différents aspects : découverte technique, pratique et culturelle.
Inventer un langage de formes, éditer une famille de signes propres à une pratique, à un usage spécifique. Détourner l’édition de fontes pour une alternative à sa forme textuelle. Une typographie qui s’adresse par d’autres codes graphiques.

Accompagnement du projet : Nicolas Gautron

A cette occasion Benoît Bodhuin a donné une conférence pour présenter son travail :

 

 

 

« Jeux de couleurs »

workshop_teinture

Martine Parcineau et Philippe Chazelle interprètent des techniques artisanales de teinture par réserve pour expérimenter le point, la ligne, la trace.

Plangi / Indonésie – Shibori / Japon – Bandhani / Inde – Tritik / Indonésie – Adire alabere / Nigéria – Leheria et Mothara / Inde.

Un colorant se répand dans toutes les fibres d’une pièce de tissu. Les techniques artisanales de teinture par réserves contrarient ce phénomène et permettent de teindre certaines parties du tissu en nécessitant peu d’outils. Les lignes, points, pliages sont la base d’une animation graphique sur l’étoffe. Les étapes colorées de la teinture en accentuent les intentions, d’où l’importance du choix des matériaux textiles pour sublimer l’ensemble.

 

 

« en habits, habiter l’espace »

workshop_habit_espace

Kristina Depaulis envisage le vêtement en lien avec l’habitat, avec la société, avec le corps.

habit, habitat, habitant, habitude, habitus…
L’habit ne fait pas le ….
habiller, couvrir, cacher, révéler

Le vêtement est une enveloppe, une seconde peau. L’architecture résonne comme une projection de cette enveloppe, une peau maçonnée. Cette transpiration contamine les pratiques architecturales dans la manière d’envisager certains bâtiments (traitement de surface, utilisation textile…) C’est le fait de contenir qui permet ce passage, cette idée d’intérieur, de frottement, de proximité physique et imaginaire.

 

 

« AIR-AIR Session gonflable/Session inflatable »

workshop_air_air

Jennifer Caubet déploie des volumes gonflables en regard du contexte architectural du bâtiment et des espaces investis de l’ENSA.

Ce workshop propose aux étudiants d’appréhender l’espace de l’école via le déploiement de volumes gonflables. Il s’axera sur la réalisation artisanale de formes gonflables en regard de l’architecture du bâtiment et des espaces investis. Trois étapes rythmeront cette session : un moment d’observation du contexte architectural et spatial du lieu à investir, la production des modules gonflables et du réseau d’alimentation en air et enfin l’installation et la composition des modules et du réseau d’aération.

A cette occasion Jennifer Caubet a donné une conférence pour présenter son travail :

 

 

Workshops avec nos partenaires

MediaLab#1

workshop_medialab

Fabian Gental organise des « fenêtres temporelles » pour rendre compte de l’activité / des flux d’élèves pendant la semaine transversale.

Les étudiants sont invités à former des groupes afin de se répartir dans l’espace de l’école d’art. Chaque groupe devra choisir un angle/point de vue à partir duquel il effectuera un ensemble de captations vidéos en plan fixe. Ces différents points de vue seront, par la suite, répertoriés sur un plan de l’école.

Un tri des vidéos s’effectuera afin de procéder à un montage vidéo pour une remise en espace sur un mobilier préalablement construit à partir de bois et de Plexiglas transparent.

découvrir leur travail sur http://ensa-limoges.fr/medialab

Un partenariat avec la Faculté de Lettres et Sciences Humaines (CCIC)

 

 

 

« Juxta-Position(s) corps – objet – espace – temps »

Workhop Elsa Guérin | photo : Marie-Pierre Saunier

Elsa Guérin met en scène le potentiel du jonglage à la fois chorégraphique et dramatique, élargi à la notion d’acte physique.
Le jonglage envisagé comme un rapport à l’autre, qu’il soit objet, personne, espace ou temps

Découvrir ci-dessus une vidéo présentant la restitution de leur travail,
intitulée avec les étudiants, « Sorry, we didn’t find the coyote »

Un partenariat avec Le Sirque de Nexon

 

 

 

« Sensibilisation aux meilleures techniques de narration cinématographiques – écritures, cadrages, tournages, montages – en quatre jours ouvrés »

Stéphane Bérard défie le cinéma.

Après le visionnage du film de Stéphane Bérard, « Mortinsteinck », les étudiants sont amenés à réaliser une bande-annonce de film qu’ils aimeraient voir – ou surtout ne pas voir.

Un partenariat avec PAN!

 

 

 

« Mots / corps / images : performance et approches technologiques »

workshop_academie_theatre

Jacques André expérimente la scène en interaction avec la performance.

Atelier d’expérimentation entre scène et performance avec images-actrices et technologies d’interaction
Portraits (individuel, de groupe, soi(s), autre(s), ville…)

Partenariat avec l’Académie Théâtrale de l’Union

A cette occasion Jacques André a donné une visio-conférence pour présenter son travail :

 

 

 

workshops vidéos

Limoges Outside light Inside night & Le corps comme instrument sonore post-genre, deux vidéos qui présentent le travail réalisé par les étudiants dans le cadre de deux workshops en 2015. Workshops encadrés par des artistes, le Collectif Ding pour l’un et Quimera Rosa pour le second.

Limoges Outside light Inside night

IMAGES DU CORPS CHORÉGRAPHIÉ
Workshop, étudiants année 1, du 14 au 18 décembre 2015

Cet atelier articule des temps d’initiations à des techniques kinesthésiques avec un travail chorégraphique, soumis aux exigences formelles du film (cadre, point de vue, composition…).
Ont été abordées les problématiques de mise en scène de soi et du groupe dans des espaces extérieurs (paysages) et intérieurs (espaces architecturaux).
Les séances de travail kinesthésiques associent plusieurs techniques de danse contemporaine et de Yoga.

Artistes intervenants : Collectif Ding : Lyn Nekorimate & Jean-Paul Labro
sur une invitation du vidéaste/enseignant Fabrice Cotinat

 

Le corps comme instrument sonore post-genre

Workshop semaine charivari 2015

Ce workshop est centré sur le bodynoise expérimental et la performance.
Nous sommes intéressés par la création collective de dispositifs DIY comme moyen de questionner notre relation avec la technologie et son rôle dans la production de subjectivité.
Nous partons d’une notion de cyborg qui considère l’identité comme une création artistique et technologique, et proposons à travers notre travail d’expérimenter des identités hybrides qui déconstruisent les frontières entre : naturel/artificiel, normal/anormal, homme/femme, humain/machine, hétéro/homo, art/vie, humain/animal, réalité/fiction, humain/ environnement, toucher/son, capacité/incapacité…

Artistes invités : Quimera Rosa
sur une invitation du vidéaste/enseignant Fabrice Cotinat

signature_ensaENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00