Visuel de présentation de la semaine CHARIVARI

Charivari 2018

Du 29 janvier au 2 février, les étudiants ont été conviés à participer à un workshop parmi 16 propositions qui leur ont été faites, tous étaient encadrés par des artistes, des designers invités et l’équipe pédagogique.
Lors des Journées Portes Ouvertes des 2 et 3 février, il était possible de voir ce qui a été réalisé par les étudiants et les artistes durant cette semaine. Par ailleurs, 3 soirées de conférences étaient programmées afin que les artistes et designers puissent présenter leur travail.

Journées portes ouvertes le 2 février de 14h à 17h / le 3 février de 10h à 17h

CHARIVARI

Une semaine pour 7 conférences :

• LUNDI 29 JANVIER :


Voir ou revoir la conférence de Sara Mangano et Pierre-Yves Massip, Cie M.M.

 


Voir ou revoir la conférence de François Fresnais, artiste-céramiste

 

Carole MANARANCHE nous a présenté son travail d’artiste

 

• MARDI 30 JANVIER :


Voir ou revoir la conférence de Gwenaël Prost, artiste – designer – plieur

 


Voir ou revoir la conférence de Jean-Cédric Lazare, artiste-musicien

 

• JEUDI 1ER FEVRIER :


Voir ou revoir la conférence de Benoît Pierre, artiste

 


Voir ou revoir la conférence de Kristina DEPAULIS, artiste

 
 

CHARIVARI, c’est aussi et surtout, une semaine pour 16 workshops à l’attention de tous les étudiants

 

Visuel workshop « D&D CONSTRUCTION »« D&D CONSTRUCTION »

par Eloïse DESCHEMIN accompagnée de Vincent DUPEYRON ; Bruno MAZ

Description de l’atelier : atelier performance /danse.
L’atelier est une installation exposition de Eloïse DESCHEMIN et Vincent DUPEYRON. Il se base sur les écrits de William MORRIS sur le savoir-faire et la volonté de donner une place centrale à l’atelier de production comme entité spectaculaire. Les étudiants vont s’engager dans un travail plastique et physique autour des outils de langage qui constitue la performance.

Déroulement en 3 temps :

* Fabriquer : questionner l’étudiant sur son savoir faire et trouver des formes qui s’intègrent dans la performance.

* Activer la performance : faire participer les étudiants à la construction/déconstruction.

* Faire écho : Conserver une trace du projet à chaque avancée (carnet de bord, croquis etc.) créant ainsi de nouvelles associations formelles à la performance.

→ Restitution le samedi 3 février à 14h

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop « SCÉNO POUR EXPO MOBILE »« SCÉNO POUR EXPO MOBILE »

par Clorinde CORANOTTO et Arnaud BORDE

Description de l’atelier : concevoir et réaliser une scénographie d’exposition pour une vingtaine d’œuvres sous différentes formes (vidéos, photos, dessins etc.). Elles seront présentées à l’extérieur ou à l’intérieur du véhicule art nOmad.

Objectifs :

* Mettre en valeur un projet artistique itinérant

* Mieux comprendre les enjeux philosophiques, sociaux et culturels qu’implique un projet collaboratif.

* Faire un point sur les nouvelles formes d’expositions et d’interventions dans l’espace public.

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop FANZINE ET DESSIN CONTEMPORAINFANZINE ET DESSIN CONTEMPORAIN

par Frédéric FLEURY

Description de l’atelier : travail collectif sur un dessin à quatre mains se basant sur le travail de Frédéric FLEURY, Charles BURNS, Gary PANTER, Mehdi HERCBERG, Tetsunori TAMARAYA et Laurent PLESSIET.

L’idée est de confronter les dessins tel «  une guerre des dessins », un dessin menant à un autre puis de réaliser une boîte à dessin et la remplir. Les étudiants sont invités à dessiner seul ou à plusieurs tout en découvrant comment les dessins peuvent être compilés dans l’espace du livre ou du fanzine.

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop « CRÉATION DE MOTIFS EN PLISSAGE TEXTILE »« CRÉATION DE MOTIFS EN PLISSAGE TEXTILE »

par Gwenaël PROST

Description de l’atelier : le plissage est une technique d’ennoblissement textile (traiter le textile pour lui donner d’autres caractéristiques) afin de donner du volume à la matière. Ce savoir-faire populaire au 18ème siècle est aujourd’hui de moins en moins pratiqué. Il s’agit de refaire vivre cet art et de transmettre des savoir-faire aux étudiants.

Ce workshop doit permettre aux étudiants de découvrir de nouveaux outils de travail. Ils pourront développer leurs propres méthodes de recherche dans le domaine du plissage. L’atelier sera centré autour d’un dispositif expérimental : le « Plisserator » qui se compose d’une multitude de petits modules en bois. Gravés au laser ils permettent par assemblage, comme un puzzle, de créer de nouveaux motifs simplement et efficacement. Les œuvres crées seront alors exposées, de préférence en suspension.

Objectifs :

Ce workshop doit permettre aux étudiants de découvrir de nouveaux outils de travail. Ils pourront développer leurs propres méthodes de recherche dans le domaine du plissage. L’atelier sera centré autour d’un dispositif expérimental : le « Plisserator » qui se compose d’une multitude de petits modules en bois. Gravés au laser ils permettent par assemblage, comme un puzzle, de créer de nouveaux motifs simplement et efficacement. Les œuvres crées seront alors exposées, de préférence en suspension.

→ Gwenaël PROST nous a présenté son travail de designer le MARDI 30 JANVIER À 18h00

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop « LA FEUILLE DE CHOU »« LA FEUILLE DE CHOU »

par  Cécile LACOUTURE et Camille VACHER

Description de l’atelier : cet atelier a pour mission de permettre aux étudiants de s’approprier et détourner les codes éditoriaux de la presse écrite pour créer une édition collective : un journal, une gazette, un périodique, un quotidien, un canard ou une grosse feuille de chou…

Reprendre la structure dite classique d’un journal (mise en page de la une, faits divers, météo, horoscope, petites annonces, rubrique culture / sport / monde, nécrologie, etc.) et y intégrer des contenus textes / images liés à vos préoccupations théoriques et / ou plastiques.

Ce travail collectif aboutira par la parution d’un objet éditorial décidé, construit et choisi par l’ensemble du groupe.

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop « UN HAMAC MAIS ENCORE... »« UN HAMAC MAIS ENCORE… »

par Kristina DEPAULIS et Philippe CHAZELLE

Description de l’atelier : les étudiants sont invités à envisager le hamac comme un lien, un objet praticable, un prétexte d’échanges, une mise en situation du corps à exploiter, un contenant riche de dynamiques intérieures /extérieures.

De plus près, un hamac est une toile ou un filet suspendu entre deux points d’ancrage,c’est une pièce de tissu adaptable, pouvant être soit individuelle, soit familiale, faite de fils, de corde, de toile, doublée, rembourrée…

Il s’agirait de créer un objet qui invite son corps et le corps de l’autre à investir l’espace autrement en l’allongeant dans un lieu public. Lieux à interpeller dans la mesure où la liberté du corps se dégrade et se sur-ordonne chaque jour un peu plus.

Déroulement :

En pratique la proposition serait de créer ces hamacs au cœur de l’atelier matériaux souples.

Les étudiants partiront de la récupération de vêtements, de toiles variées : via La Ressource Rit et la collecte propre des étudiants ; l’idée sera de pousser la transformation de ces matières dans ses retranchements de couleur et de forme.

Ils pourront jouer avec la couleur, la transformation, l’assemblage, la couture, du tressage etc.

Pour ce projet il faudra glaner tous les matériaux souples qui semblent pouvoir alimenter chacun les projets, et ne pas hésitez à réfléchir en amont au sujet.

→ Kristina DEPAULIS nous a présenté son travail d’artiste le JEUDI 1ER FÉVRIER À 18h30

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop CRÉATION SONORECRÉATION SONORE

par Jean-Cédric LAZARE sur une invitation de la Fédération HIERO de Limoges

Description de l’atelier : atelier autour du son et de la création musicale.

Expérimentation des techniques utilisées par Jean-Cédric LAZARE, artiste spécialisé dans les musiques électroniques, en mêlant acoustique, analogique et numérique. Les étudiants pratiquant déjà un instrument peuvent l’apporter pour l’atelier.

Utilisation du sampling, répétition de motifs, polyrythmie, approche psycho- acoustique.

→ Jean-Cédric LAZARE nous a présenté son travail d’artiste-musicien le MARDI 30 JANVIER À 18h30

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Visuel workshop « LES GLANEURS »« LES GLANEURS »

par Jérémie GARRY

L’idée est d’inventorier les besoins en matériaux de l’ENSA et de récupérer gratuitement un maximum de ces matériaux. Les matériaux dits « glanés » seront alors disponibles dans la « communauté ENSA ».

Déroulement :

* Premier temps : tour des ateliers, des administrations pour établir un listing des consommables de l’ensemble des acteurs de l’ENSA et leurs fournisseurs. La liste des fournisseurs correspondra à un secteur géographique relativement proche de l’école.

* Second temps : Recherche sur les dispositifs légaux pour le don et le mécénat sur la récupération de matériaux neuf. Invention d’un protocole de contact pour que les fournisseurs contactés offrent leurs produits.

* Troisième temps : Action de terrain en récupérant de manière physique tous les matériaux que les entreprises auront fournies.

* Dernière phase : Exposition de l’ensemble des matériaux « glanés ».

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

« JE FAIS DE LA PEINTURE »

par Carole MANARANCHE et Alain DORET

Description de l’atelier : suite à une première entrevue en décembre dernier, les étudiants ont pu s’interroger sur la problématique liée au « langage pictural » du travail de Carole Manaranche ; dans cet atelier il doit élaborer une pièce poursuivant son interrogation dans un processus créatif perceptible.

La fin de ce workshop fera l’objet d’une restitution des travaux, sous la forme d’un accrochage collectif.

Quelques pistes :

• Une peinture qui serait un tableau • Une peinture qui ne serait pas un tableau • Une peinture dont les conditions d’apparitions seraient un geste/un assemblage • Une peinture dont les conditions d’apparitions seraient un geste/une forme • Un objet situé à mi chemin entre l’espace et la peinture • La peinture hybridée au ready-made • Un jeu subtil des rapports de couleurs • Opposition entre image tactile et visuelle • Formes en couleurs/procédures et matériaux/ surface • Supports atypiques • L’image est incontournable : tout est image.

→ Carole MANARANCHE nous a présenté son travail d’artiste le LUNDI 29 JANVIER À 18h30

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

TYPOGRAPHIE GÉNÉRATIVE

par Cédric MASSART

Description de l’atelier : différents ateliers permettent d’explorer l’univers de la création numérique via l’utilisation du logiciel processing. De la création de formes simples, à celle d’un système de fonte génératif, le workshop permet de balayer les fondamentaux du processus de conception interactif. Il aboutit sur la remise d’un projet, présenté lors de la semaine charivari.

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

cabinet de curiosités avec Fabienne YvertDÉCOR SUR PORCELAINE ET RÉBUS

par Jean-Pierre LARROCHE et Patrick AUDEVARD

Nous utiliserons des chromos récupérées dans le fond de l’école ainsi que des transferts réalisés manuellement.
Notre démarche sera celle de l’assemblage et de l’hybridation des techniques, des collages, recyclages et détournements d’images.
Les supports de porcelaine seront également tirés de pièces existantes éventuellement assemblées (pièce de vaisselle, morceaux et « tessons » divers).
 
Nous suivrons le fil des Rébus qui sont également et par nature, des formes d’images hybrides mêlant pictogrammes, formes recyclées et détournées, mots, phonèmes, objets…
 
La première étape du travail consistera à réunir un répertoire commun de formes et de supports ainsi que de transferts de décors et chromos.
Chacun travaillera dans un second temps sur la fabrication de pièces d’assemblage en forme de rébus en tous genres.

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

« LA POÉTIQUE DU CONCRET, L’EMPREINTE DE L’ÊTRE »

par Sara MANGANO et Pierre Yves MASSIP – Cie M.M. AVEC LE CONCOURS DE l’Académie de l’Union – École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin

Description de l’atelier : ce workshop a pour thématique le dialogue entre corps/matière et corps/objet.

L’accent est mis sur la matière, la force qui peut s’en dégager, la symbolique et leur potentialité physique.

L’atelier se place entre théâtre gestuel, danse et théâtre d’objet.

Les étudiants pourront s’interroger sur la notion de « geste » quel est son impact sur la matière, la notion de « performance », de « temps ». La matière sera traitée sous différents aspects ce qui mènera à une utilisation active et volontaire de la part des étudiants. Un travail d’observation et d’introspection sera réalisé en se basant sur le fond poétique commun et dans l’expérience personnelle de chacun.

Un travail de chœur s’attachera à la force dans l’exubérance, le volume, le nombre … que porte en elles les matières.

Mots clés :

• Rencontre texte-matière • Matières comme appuis des jeux dramatiques • Matières plastiques comme partenaire physique du jeu • Le corps matière • Dramaturgie de la matière.

→ Sara MANGANO et Pierre Yves MASSIP nous ont présenté leur travail d’artiste le LUNDI 29 JANVIER À 18h00

Pour les Journées Portes Ouvertes des 2 et 3 février 2018, UNE PERFORMANCE, résultat du travail effectué lors du workshop « LA POÉTIQUE DU CONCRET – L’EMPREINTE DE L’ÊTRE », a été réalisée par les étudiants de l’ENSA et les Académiciens de l’Union – École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin – sous l’œil attentif de Sara MANGANO et de Pierre-Yves MASSIP, Cie M.M..


PERFORMANCE : « LA POÉTIQUE DU CONCRET, L’EMPREINTE DE L’ÊTRE »

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

« RECTO-VERSO »

par Benoît PIERRE

Description de l’atelier : ce workshop a pour objet la mise en parallèle du recto et du verso qui sont un tout mais qui se définissent comme contigus et opposés.

Le travail s’élabore dans un mouvement de va-et-vient entre une pratique plastique investie et l’analyse précise de certains concepts destinés simultanément à suspendre et à nourrir le geste plastique. L’enjeu est de dépasser cet « entre deux » qui pourrait paralyser la réflexion pour introduire de nouvelles tensions dans les notions de contraire.

Enjeux plastiques et critiques du « hasard méthodique » et de sabotage de la création contemporaine.

Déroulement :

* Étape 1 : Création d’une banque de supports imprimés.

* Étape 2 : Premières ébauches, conservation du processus de recherche sur des post-it.

* Étape 3 : Utilisation d’un vocabulaire technique, réalisation d’essais, recherches d’objets et de gestes spécifiques. Tirage au sort d’une contrainte en cas de manque d’inspiration.

Présentation de 20 images, essais ou pistes de travail.

* Étape 4 : Choix final d’une proposition, réalisation concrète ou production des éléments graphiques nécessaires à la réalisation de l’œuvre.

* Étape 5 : Réalisation d’un petit reportage photographique de l’accrochage et écriture d’un texte indiquant la démarche et les intentions.

Ce workshop est pluridisciplinaire et s’adresse à tout étudiant qui souhaite expérimenter de nouvelles méthodes de travail.

→ Benoît PIERRE nous a présenté son travail d’artiste le JEUDI 1ER FÉVRIER À 18h00

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

PHOTO-REPORTAGE CHARIVARI

par Marie-Pierre SAUNIER

Description de l’atelier : Marie-Pierre SAUNIER propose à un petit groupe d’étudiants de réaliser un photo-reportage de la semaine Charivari. Les étudiants pourront suivre plusieurs workshops et prendre des photographies des travaux réalisés lors de ces derniers. A l’issue de la semaine leurs photo-reportages pourront être projetés pour conclure la semaine en tant que rétrospective du projet « Charivari » et être support de communication lors des journées portes-ouvertes.

 

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

TERRES VERNISSÉES

par François FRESNAIS et Mylène BRACH- JEULAIN

Description de l’atelier : François FRESNAIS propose une immersion dans le monde la terre vernissée (faïence rouge avec décor à engobes), en pratiquant le tournage et l’estampage de plusieurs pièces que nous pourrons décorer de différentes façons (poinçons, gravure, barolet, jaspés etc..) et cuire au bois en fin de stage.  La thématique de l’atelier sera les sirènes.
Amenez votre tablier, vos moules en plâtre, votre terre éventuellement, vos pinceaux, vos clous, vos poires, vos estèques, vos couleurs, vos couvertes et forcément votre bonne humeur…

Déroulement :

* Première journée : petite histoire de la terre vernissée et des différentes techniques utilisées pour la fabriquer. Explication de pièces, vidéos, photos.
Dans l’après-midi, les étudiants pourront essayer de faire quelques pièces au tour. Démonstration, différentes techniques de tournage. Le soir, ils imaginent les pièces du lendemain dans leur tête.

* Deuxième journée : on s’occupe de ce qui a été tourné la veille. Collage, montage, modelage, etc..
L’après-midi, les étudiants pourront s’essayer à faire quelques jaspés et ils prépareront des pièces et des plaques pour le lendemain.

* Troisième journée : finition des pièces déjà tournées. Estampage des pièces jaspés. Vernissage des pièces dans l’après-midi.

* Quatrième journée : enfournement, puis cuisson si possible.

* Cinquième journée : défournement. Finition

→ Francois FRESNAIS nous a présenté son travail d’artiste le LUNDI 29 JANVIER À 19h00

 

 

 ∞ ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞  ∞

 

Elephant Mirror, Mathieur Peyroulet Ghilini« CARTE POSTALE ARCHITECTURALE JAPONAISE »

par Mathieu PEYROULET-GHILINI

à l’attention des étudiants années 3 et 4 design

Ce workshop permettra de réfléchir à l’aménagement de l’espace d’accueil de l’école à travers de multiples propositions.
L’idée est que ce workshop soit une  » carte postale architecturale japonaise ». Mathieu PEYROULET GHILINI vient de passer 6 mois au Japon et a passé la majeure partie de son temps à faire des photos d’architectures, de structures, de petites résolutions formelles dans la ville. Le Japon étant très hétéroclite en terme de formes, et leur rapport à l’espace étant complètement différent au notre, il serait possible d’analyser une sélection de ces architectures, voir en quoi cela est intéressant, ce qui est intéressant ou non, et l’appliquer au lieu en question, voir si cela marche.

 

 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00