Visuel de l'exposition : 10 ans de Céramique aux Beaux Arts de Paris

DIPLOMÉ(E)… ET APRÈS ?

10 ans de céramique aux Beaux-Arts de Paris

→ Exposition du 7 au 8 mai en galeries droite et gauche sous la direction de Claude Dumas → vernissage le 8 mai à 18h

Visuel de l'exposition : 10 ans de Céramique aux Beaux Arts de Paris

Les Beaux-Arts ont fondé il y a une dizaine d’années une base céramique équipée pour la sculpture afin d’accompagner un phénomène d’engouement, d’effervescence mondiale pour la pratique qu’initia en son temps Palissy.

Le désir de faire une exposition est né naturellement pour fêter et témoigner de la ferveur décomplexée et sans préjugé ainsi que de la passion (digne de celle de Palissy) démontrées par de nombreux étudiants dans leur recherche. Chacun a ainsi contribué à fabriquer cette tendance. L’exposition réunie une trentaine d’étudiants des dix dernières années, du plus jeune au plus ancien, ayant en commun de partager cette pratique désormais aussi ancestrale que contemporaine.

3 post-diplômées de l’ENSA Limoges participent à l’exposition :

Elsa GUILLAUME et Jessica LAJARD, artistes de la promotion 2014 sous la direction artistique de Michel Gouéry – artiste plasticien,
Marion BOCQUET-APPEL artiste de la promotion 2012, sous la direction artistique de Jean-François Demeure – artiste, sculpteur.

Exposants :

Agathe Brahami Ferron, Agathe Dos Santos, Anna Stellittano, Bianca Argimon, Clara Flores, Constance Lafonta, Dimitri Charrel, Damien Mouliérac, Elisa Florimond, Elisabeth Lincot, Elsa Guillaume, Fabien Verschaere, Florian Mermin, Hélène Mourrier, Hugo Guérin, Jessica Lajard, Julia Haumont, Kanaria, Madeleine Calafell, Marina Le Gall, Marion Bocquet-Appel, Miryam Haddad, Naomi Lulendo, Nina Forlani, Ninon Hivert, Noémie Vulpian, Pauline Brami, Timothée Chalazonitis, Yoann Estevenin, Zoé Moineaud.

Télécharger le dossier de presse

Infos pratiques :

École nationale supérieure des Beaux-Arts | 14, rue Bonaparte | 75006 Paris

 

 

3ème BIENNALE DE CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE EN VEXIN

Les 7 et 8 avril au Château de La Roche-Guyon se déroulera la 3ème biennale de Céramique contemporaine en VEXIN à laquelle participe Elvire BLANC BRIAND, diplômée de l’ENSA Limoges, DNSEP Art mention Design d’objets, 2017.

Visuel 3eme biennale céramique en Vexin

Dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art, le Château de La Roche-Guyon accueille la 3e édition de la Biennale de céramique contemporaine en Vexin (anciennement Biennale de Villarceaux) portée par Oksébô céramique.
Une trentaine de céramistes venus de toute la France ont été soigneusement sélectionnés, créateurs investis offrant au public une palette d’expressions riches et innovantes.
De l’objet utilitaire à la sculpture, vous pourrez découvrir un grand choix d’objets aux techniques diverses.

Au programme :

Œuvre collective et participative pour mettre la main à la « pâte »
Projections de films sur des artistes céramistes (dont Raku Punk de Denis Loulier, 1er prix FIFMA 2018) à 10h30, 12h, 14h30 & 16h30
Une sélection de Duos des Biennales Oksébô dans les Arcades. Espace de dégustation de thé.

Les artistes participants :

Ananda Aragundi – Héloïse Bariol – Elvire Blanc Briand – Béatrice Bruneteau – Camille Campignion – Christine Carotenuto – Adeline Contreras – Nicolas Contreras – Rose Coogan – Léa Croison – Patrick Crulis – Isabelle Daucourt – Charlotte Feret – Alain Fichot – Emilie Gavet – Manoli Gonzalez – Jérôme Hirson – Nadja La Ganza – Sabine Lalande – Elodie Lesigne – Hélène Loussier – Emmanuelle Manche – Joèl Marot – Meig – Marie Mora – Beatriz Trépat – Nadia Yosmayan – Caroline Wagenaar – Caroline Worner- Lorena Wowk

En savoir plus sur cet événement

 

 

Les appelants* (un paysage)

Du 14 février au 17 juin 2018 au Centre Des Livres d’Artistes à Saint-Yrieix-la-Perche (87).

Une exposition de Tristan DASSONVILLE, DNSEP option Art 2017, ENSA Limoges.

Invitation exposition Tristan Dassonville : Les appelants (un paysage)Un temps. Courte rotation du manège. Mouvement aléatoire des formes…

Des corbeaux de plastique qui tournent autour du vide, dans une ronde hypnotique et vaine. Ils simulent un paysage agreste. une pulsation artificielle contrefaisant une agitation biologique, un dispositif mécanique feignant un groupement naturel, toujours la même antienne, cette vieille histoire de la nature, de la culture.
Une agitation d’ersatz se fait chahut d’oiseau et l’on considère attentivement le premier alors que l’on ne porte habituellement pas attention au second. Ou est-ce l’inverse ? Question de point de vue.
Une nature morte aux oiseaux, une nature morte de chasse, il suffit parfois d’une nature morte pour contempler l’ordinaire. la roue tourne, et toute cette agitation autour de rien. Comme une danse macabre, la ronde de ces oiseaux de mauvais augure se répète inlassablement.
Peut-être de vrais corbacs, attirés par le cortège, viendront se mêler au ballet machinal. Un grain dans la mécanique, le temps de se rendre compte que rien ne se trame ici et qu’eux aussi se sont laissés leurrer par ces manœuvres.

Un temps. Courte rotation du manège. Mouvement aléatoire des formes…

*Les appelants (un paysage). Plastique floqué, métal, polypropylène, moteur, câble électrique. Dimensions variables, 2018.

 

 

Première, 23e édition

visuel de l'exposition PREMIERE 2017-2018

Exposition du 12 novembre 2017 au 14 janvier 2018 à l’Abbaye Saint-André – Centre d’Art Contemporain de Meymac.

De jeunes diplômés des écoles d’art partenaires (Bordeaux, Bourges, Clermont Métropole et Limoges) ont été sélectionnés pour leur « première » exposition dans un lieu institutionnel, il s’agit de :

Brice Aulin • Salomé Aurat • Jules Baudrillart • Marion Collas (DNSEP option ART, ENSA Limoges, 2017)Tristan Dassonville (DNSEP option ART, ENSA Limoges, 2017) • Timothe Dichampt-Derossy • Naser Dushica • Valentine Ridde • Jean-Yves Roy • Laure Subreville.

 

 

 

 

 

La Mire #1

La Mire #1

Lancement du projet éditorial intitulé La Mire, monographie dédiée aux jeunes plasticiens, initiée et portée par l’Association Impression.

Ce première numéro est consacré à l’artiste Hélène DELÉPINE, diplômée de l’ENSA Limoges, enseignante dans le cadre du cours public céramique.

La soirée de lancement se tiendra le jeudi 30 novembre 2017 à partir de 18h30, en présence de l’artiste, à l’Irrésistible Fraternité (IF) au 8 rue Charles Gide, 87000 Limoges.
A cette occasion, vous pourrez découvrir l’exposition de ses récentes œuvres qui sera présentée du 22 novembre au 2 décembre.

 

Rejoignez-les sur facebook :

L’Association Impression, association créée et présidée par Camille Vacher, artiste et enseignante à l’ENSA Limoges.

L’Association IF est un lieu de culture qui propose à des artistes, designers, architectes, de mêler leur discipline à des fins de création de projet pluridisciplinaire.

 

 

Cf. Porosités

Cf. Porosités

Une exposition de :

Jean-Baptiste CLAVÉ DNSEP ART 2012 Hélène DELÉPINE  DNSEP ART 2013  • Lidia LELONG  DNSEP ART 2016

« Cf. Porosités » est un projet d’exposition rassemblant trois artistes qui croisent leurs préoccupations autour des principes de construction et d’édifice.

« Cf. » renvoie à ce qui fait écho d’une œuvre à l’autre, d’un lieu à une œuvre, d’une temporalité à une autre, à ce qui peut faire du lien à la fois entre le lieu qu’est la crypte et les œuvres exposées en son sein mais aussi entre nos œuvres respectives.

« Porosités » permet d’aborder cette place nécessaire à un développement d’idées plus personnelles autour d’un même thème, comme le permettrait un vide laissé par une fissure créée sur une surface pleine et fermée.

Dans cette idée et cette perspective, nous percevons la crypte de l’espace Jules Noriac comme un espace à investir et habiter, qui peut interagir de façon singulière avec nos œuvres.

Avec le soutien du Département Haute-Vienne dans le cadre de son programme « Haute-Vienne en scènes ».

→ Exposition du 10 au 18 novembre 2017 | Espace Noriac | Limoges

 

Biennale Mulhouse 017 – La jeune création dans l’art contemporain

visuel catalogue d'exposition "Biennale Mulhouse 2017"

La Ville de Mulhouse organise la 12ème édition de l’exposition biennale d’art contemporain « mulhouse 017 », du 10 au 13 juin 2017, au Parc des Expositions de Mulhouse.  Une exposition qui regroupe une centaine d’artistes issus des écoles supérieures d’art européennes dont deux anciens diplômés de l’ENSA, Lidia LELONG, DNSEP Art 2016 (choisie par l’Ensa Limoges) et Charles DEFLORENNE, DNSEP Art 2015 (choisi par la Ville de Mulhouse). A également participé, Amandine MAILLOT, post-diplôme kaolin, promotion 2016-2017 encadrée par Guy MEYNARD et dirigée par François BAUCHET

Lieu de découverte et de sensibilisation, la biennale de Mulhouse est devenue une vitrine de la jeune création contemporaine. Ouverte sur l’Europe et sur le monde, elle est un moment privilégié de rencontres avec de jeunes plasticiens exposant dans des conditions professionnelles.

Prix de la jeune création

Mulhouse 017 est un concours ouvert aux artistes issus des écoles supérieures d’art. Un jury composé de personnalités du monde de l’art se réunira afin de désigner un lauréat auquel sera attribué, par la Ville de Mulhouse, une bourse d’une montant de 15 000 € pour soutenir un projet d’exposition à Mulhouse (aide à la création et production d’une publication).

Lidia Lelong, artiste participante à la biennale de Mulhouse 017

Charles Deflorenne, artiste participant à la biennale de Mulhouse 017

Amandine Maillot, artiste participante à la biennale de Mulhouse 017

 

Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2017

3 lauréats pour le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2017, dont Marie MASSON, diplômée de l’ENSA Limoges

Dénicheur de talents, le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art révèle chaque année une nouvelle génération de créateurs, sélectionnés sur des critères de qualité artistique et de maîtrise d’un savoir-faire. Outre Antonin Mongin, deux autres lauréats – aux univers aussi surprenants qu’élégants – ont été distingués par le prix de la jeune création métiers d’art.

Marie Masson, artiste en bijoux contemporains, imagine des objets corporels qui réinventent les formes et les codes des accessoires de la parure féminine et masculine, de manière insolite et élégante. Après 5 années d’études à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges, elle intègre en 2010 le département Ceramics, Jewellery and Furniture de la Central St Martin’s School à Londres.

Marie Masson est créatrice de bijoux contemporains. Découvrez la passion qui l’anime et son univers poétique à travers ce touchant portrait réalisé par Mai Hua.

Save the date : du 4 au 8 mai le travail de Marie sera exposé, aux côtés des autres lauréats 2017, sur le Salon Révélations (Grand Palais, Paris) et du 24 avril au 5 août chez EMPREINTES (le concept store des métiers d’art, Paris).

Ses créations se situent entre le bijou d’artiste, les arts décoratifs, la sculpture et la mode. En proposant des postures et gestuelles inattendues, ces bijoux invitent à une nouvelle perception de son propre corps, de celui des autres et de l’espace. Cuir, plumes, cheveux, métal, broderies…Marie Masson se consacre au monde animal et à l’humain, notamment avec ses cravates en crin de cheval, ses broches emplumées ou ses objets de toilettes rehaussés de cheveux. Elle développe aussi tout un pan de sa démarche autour des décorations de l’armée, dont font partie les hommes de sa famille, en détournant avec poésie et délicatesse les médailles d’honneur et autres distinctions.

Le 3ème lauréat est Maxime Leroy, plumassier, il travaille la plume de manière innovante pour créer des œuvres sculpturales et avant-gardistes, des arts décoratifs aux objets de design, en passant par les vêtements.

Marie MASSON, DNSEP Design d’objet 2011, ENSA Limoges

 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00