Photo : Happening, New York, 1963

1er rang présente l’exposition « Scripts / Happenings / Events »

Premier rang, feuille d’information #10 présente l’exposition 

« Scripts / Happenings / Events – 1 et 2 »

  • Première partie, 30 janvier – 21 février 2019,
    → Vernissage le 1er février 2019 à 17h
    ,
  • Deuxième partie, 4 – 29 avril 2019.

George Brecht, Robert Filliou, Simone Forti, Ken Friedman, Allan Kaprow, Michael Kirby, George Maciunas, Claes Oldenburg, Yoko Ono, Nam June Paik, Carolee Schneemann, Mieko Shiomi, Susan Sontag, Ben Vautier, Wolf Vostell.

A la suite des deux expositions consacrées à la « partition » (au sens de « graphic score »), et en articulation avec celles-ci, les deux prochaines seront consacrées au « Happening » et aux « Events ». Entre celles-ci s’intercaleront deux expositions sur Dick Higgins artiste et éditeur.

Parti-pris sur le Happening

Dans un glossaire, à la fin de son HORIZONS. The Poetics and Theory of the Intermedia (Carbondale, Southern Illinois University Press, 1984),
Dick Higgins, donne de brèves définitions de ces deux termes :

– event : a minimal unit in an artwork or performance or music.
happening : an intermedial (q.v.) performance work which, by its nature, represents a conceptual fusion of visual art, literature, and music. […]

Allan Kaprow / Wolf Vostell

C’est très certainement Allan Kaprow (Atlantic City, 1927 – Encinitas – Californie, 2006) qui le premier utilise le mot de « Happening » (quasi intraduisible en français : ce qui se passe ? ce qui arrive ? un « évènement » ? – mais alors comment traduire le mot – et le concept d’« event » ?) pour nommer les œuvres qu’il conçoit et donne à voir – et à partager, à la toute fin des années 1950 (à la campagne chez George Segal en 1957, et à la Reuben Gallery à New York ; ses Eighteen Happenings in Six Parts, en octobre 1959). […]

Events

S’agissant de l’« Event » c’est l’œuvre de George Brecht (New York, 1926 – Cologne, 2008) qui, de toute évidence, retient notre attention. […]

→ Pour en savoir plus sur ce que révèle cette exposition, Télécharger la feuille d’information #10

– – – – – – – – – – – –
Photographie en entête de page : Happening, New York, 1963

Construit conjointement par l’École nationale supérieure d’art de Limoges et le Centre des livres d’artistes, dans le cadre de l’Atelier Recherche Création – ARC « Type de support : livre d’artiste etc. / ARCEN – Écritures numériques »,
Premier Rang est un dispositif d’exposition installé depuis janvier 2018 dans l’amphithéâtre de l’ENSA.

= = = = = = = = = =

 

 

 

Premier rang, feuille d’information #9 présente l’exposition

« Scripts / Partitions / Notations – 1 à 3 »

  • Première partie, 29 novembre – 21 décembre 2018
  • Deuxième partie, 9 – 30 janvier 2019
  • Troisième partie, 30 janvier – 21 février 2018

George Brecht, John Cage, Guiseppe Chiari, Philip Corner,herman de vries, Robert Filliou, Ian Hamilton Finlay & Martyn Greenhalgh, William Forsythe, Ludwig Harig, Bernard Heidsieck, Dick Higgins, La Monte Young, George Maciunas, Jackson Mac Low, Christian Marclay,François Morellet, Edwin Morgan, Frieder Nake, Yoko Ono, Benjamin Patterson, Jerome Rothenberg, Peter Schmidt, Ben Vautier, Wolf Vostell, Louis Zukofsky.

Préambule

L’atelier Recherche Création – ARC titré « ARCEN – Écritures numériques / Type de support : livre d’artiste etc. » est l’alliance de deux autres antérieurement formés au sein de l’Ensa. En quelque sorte deux segments d’un même nouveau projet, qui assurément se rejoignent.
Il est apparu que l’un des points de connivence – et de convergence, entre ces deux entités était la « partition » (au sens de « graphic score »). Ainsi un programme a été construit pour l’année 2018-19, programme étendu à l‘idée de « script » et qui ouvre sur la notion de « notation » – chère à John Cage –, sur le happening et l’« even t».

Durant l’année 2018-19, les projets du segment « Type de support : livre d’artiste etc. » – et notamment les expositions de «Premier rang », porteront sur la partition et le script, à partir de l’œuvre de Dick Higgins (Cambridge, 1938 – Québec, 1998) artiste, poète, écrivain, performeur, théoricien et éditeur américain (notamment sous le nom de « Something Else Press »), qui forge en 1966 le concept d’« intermedia ».

Télécharger la feuille d’information  #9  (programme et bibliographie)

Les 18 et 19 mars 2019, deux journées d’études, collégialement organisées par Geneviève Vergé-Beaudou, François Coadou, Mathias Kusniertz et Didier Mathieu porteront, d’une part sur le «happening», l’«event», la notation, la partition, et d’autre part sur l’oeuvre de Dick Higgins artiste-éditeur et sur l’intermedia.

 

 

Premier rang, feuille d’information #8 présente l’exposition

« Portrait de l’artiste en cartographe »

Avec : Patrick Van Caeckenberg, Till Roeskens, Christoph Fink, Peter Downsbrough.
Commissariat : François Coadou.

Image : feuille d'information #8 et journée d'étude "Portrait de l'artiste en cartographie"

Présentée comme l’instrument de mesure par excellence, la carte a longtemps constitué le socle d’une certaine vision du monde, pour ne pas dire d’une certaine visée sur le monde. Jamais innocente, elle a traduit sur le papier la place que les uns s’attribuaient et le rapport qu’ils entretenaient aux autres. En 1974, Arno Peters provoqua un séisme. Dans une carte devenue célèbre, il s’était efforcé de rétablir l’équilibre entre les hémisphères, bouleversant la vieille image d’une planète centrée sur le nord. Les artistes ne tardèrent pas à s’engouffrer dans la brèche. Certains avaient d’ailleurs précédé Peters. Les variations autour de la carte allaient devenir un motif dominant de l’art contemporain. C’est quelques-unes d’entre elles qu’entend explorer la journée d’étude « Portrait de l’artiste en cartographe », organisée le 5 novembre 2018 à l’ENSA Limoges, à l’initiative de François Coadou, Sébastien Faucon et Bertrand Westphal. «Premier rang» se propose d’en poursuivre le propos, en présentant un ensemble de publications d’artistes qui, de manières très différentes, mobilisent dans leurs pratiques l’atlas, la carte, le relevé ou le plan : Patrick van Caeckenbergh, Peter Downsbrough, Christoph Fink et Till Roeskens.

à suivre

→ du 31 octobre au 29 novembre 2018 | amphithéâtre Jean-Jacques Prolongeau | ENSA Limoges | entrée libre et gratuite.
Cette exposition s’inscrit dans le cadre de l’Atelier de Recherche et de Création – ARC Expérience du territoire.

Télécharger la feuille d’information #8

 

 

 

Premier rang, feuille d’information #7 présente l’exposition

ENSEIGNER ET APPRENDRE, ARTS VIVANTS par ROBERT FILLIOU

Photo ; installation de l'exposition PREMIER RANG feuille d'informations #7

Photo ; installation de l’exposition PREMIER RANG feuille d’informations #7

Octobre 2018, exposition de rentrée, construite conjointement par l’ENSA Limoges et le Centre des livres d’artistes, dans le cadre de l’Atelier Recherche Création – ARC « Type de support : livre d’artiste etc. / LARCEN – Écritures numériques », Premier Rang est un dispositif d’exposition installé depuis janvier 2018 au premier rang de l’amphithéâtre de l’Ensa.

ENSEIGNER ET APPRENDRE, ARTS VIVANTS par ROBERT FILLIOU

→ du 1er au 31 octobre 2018

Il est apparu évident, au moment de la rentrée, de consacrer la première exposition de l’année 2018-2019 à un livre de Robert Filliou (Sauve, 1926 – Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, 1987) Lehren und Lernen als Aufführungskünste, Teaching and Learning as Performance Arts écrit entre 1967 et 1970 et paru en anglais en 1970 (Köln – New York, Kasper König, 100 exemplaires).

 

« L’histoire de Robert Filliou est celle d’une recherche. La recherche d’un artiste qui a voulu faire de sa vie son art pour dessiner une véritable proposition poétique pour la vie sociale et politique. Poésie-action, Territoire de la République géniale, Principes d’économie poétique, Poïpoïdrome, Création permanente, Robert Filliou aime les systèmes, les concepts. Et dans le contexte des expérimentations artistiques des années 60 et 70, ses assemblages, pièces, écrits, jeux, lieux, vidéos et poèmes sont une utopie : il veut tous nous faire participer à son « rêve collectif », il invente des lieux d’échange et de création, il cherche la poésie partout » (Voir la page dédiée sur France culture / une Vie Une oeuvre > Robert Filliou (1926-1987), la création permanente).
En 1959, il rencontre Daniel Spoerri à Paris, qui lui fait découvrir l’avant-garde artistique, puis l’année suivante Emmett Williams avec qui il produit des co-inventions. Il écrit des pièces de théâtre, crée en 1960, les Suspens Poems, invente le «Principe d’économie poétique» ; propose l’envoi par la poste de poèmes-objets « Étude d’acheminement de poèmes en petite vitesse »… En 1962, il présente dans les rues de Paris sa « Galerie légitime », avec dans sa casquette des œuvres de Ben Patterson. En 1964, il invente le «Poïpoïdrome». Sa participation directe à Fluxus fut limitée mais toute son œuvre ultérieure en retrace l’esprit. L’Autrisme (quoi que tu fasses, fais autre chose) le «Principe d’équivalence» (entre «bien fait, mal fait et pas fait»), le «Territoire de la République Géniale», toutes ces propositions vont dans le même sens : L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art.

Didier Mathieu

Télécharger la feuille d’information #7

Cette première exposition est aussi une manière d’introduire une grande partie du programme de « Premier rang » pour cette année 2018-2019, programme consacré aux « happenings », « events », et à la partition au sens graphique du terme (graphic scores) en lien avec les journées d’études des 18 et 19 mars 2019 : Scripts / Notations / Happenings / Events et Dick Higgins / Intermedia (collégialement pilotées par Mathias Kusnierz, François Coadou, Geneviève Vergé-Beaudou et Didier Mathieu).

 

= = = = = = = = = = = = = =

Construit conjointement par l’École nationale supérieure d’art de Limoges et le Centre des livres d’artistes, dans le cadre de l’Atelier Recherche Création – ARC « Type de support : livre d’artiste etc. / ARCEN – Écritures numériques »,
Premier Rang est un dispositif d’exposition installé depuis janvier 2018 dans l’amphithéâtre de l’ENSA.

Partenaires institutionnels du projet : Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine et Région Nouvelle-Aquitaine.

 


ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00